Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 mai 2006

Rien de nouveau

– Si tout est esprit,
Où est le monde ?
Pourquoi faut-il marcher
Par terre pour se déplacer ?

– De même que l’oiseau dans le ciel
Vole au gré de sa fantaisie
Sans nulle part où prendre appui
Comme s’il se déplaçait sur le sol,

De même l’homme,
Au gré de ses fantaisies,
Se déplace dans son propre esprit
Comme un oiseau dans le ciel.

Commentaires

Sublime, cet oiseau qui n'en fait qu'à sa tête. Dans mon corps j'aimerais franchement être un oiseau, en l'air...et vlan! voilà qu'une fée me transforme en piaf, pas le temps de prévenir la famille, les copains.
J'ai déjà volé en rêve la nuit, c'était merveilleux, j'avais vaincu le problème de la gravitation par des efforts de concentration. J'étais sûr comme un con d'avoir découvert un secret dans la réalité, éveillé. c'est bon les rêves, mais alors pas de déception au réveil. Enfin j'étais comme l'oiseau, me déplaçais en maintenant un"effort" de concentration, et tachais surtout de ne pas "vouloir" trop, ni me distraire, sinon le crash. J'ai même connu des difficultés à l'allumage, en passant dans le Bronx, je devais décoller au plus vite entre deux murs dans une impasse. ça marchait, je parvenais à m'arracher, très pratique. Dans ces rêves il arrive aussi malheureusement des chutes de concentration, fatales. Je m'écrase, me réveille mais je ne veux pas le savoir. J'ai retenu qu'il fallait se concentrer et que ce n'était pas évident, même en rêve. Alors voilà, @+ et attention en allant pisser le soir dehors, (pour ceux qui aiment, mais aussi pour économiser l'eau) les présomptueux en petit pull, en ce moment ça gèle sévère! Il faut bien se concentrer.
L.W.

Écrit par : little wing | mercredi, 24 mai 2006

AS USUAL

C'est dans un vide luxuriant que l'homme de chair et de sang entre par les cinq portes immobiles du prélude onirique. Là s'élèvent les icones évanescentes repeintes de mille couleurs affriolantes, là se crée le théatre de toutes les amusantes tragédies.
Ailleurs... mais est-il un ailleurs que ce décor où règne en maître le rêve d'un feu sans flammes?
Un oiseau de feu traverse un incendie et des flammes se marient à d'autres flammes, un fleuve parcourt l'océan dans une goutte d'eau virginale et un vent d'ouragan se promène dans une brise de printemps.
Les trois joyaux sont-il un jour allés d'ouest en est?

Écrit par : gmc | jeudi, 25 mai 2006

Salut gmc et LW (clin d'oeil) !

Je reprends par les mines de soufre de Jupiter ---
jusqu'au nouveaux sables rouge de l'Arizona...

Écrit par : nonihil | jeudi, 25 mai 2006

De même l’homme,
Au gré de ses fantaisies,
Se déplace dans son propre esprit
Comme un oiseau dans le ciel......


......– Si tout est esprit,
Où est le monde ?
Pourquoi faut-il marcher
Par terre pour se déplacer ????????

...!!!???....:-)

Écrit par : Mushotoku-nad | jeudi, 25 mai 2006

Le monde étant dans l'esprit, l'homme se déplace dans son propre esprit sans besoin de support concret, comme un oiseau dont les ailes ne battent sur rien. Mais ce n'est encore qu'une image.
Bien le bonjour !

Écrit par : nonihil | jeudi, 25 mai 2006

Et si...
L'esprit étant dans le monde, il se déplace au gré des particules, comme un oiseau dont les ailes s'appuient sur le fluide aérien, dansant sur un tapis d'atomes... qui n'est que grains solidement reliés, tels les sels d'argent plaqués sur le négatif...
L'esprit étant dans le monde, il éprouve sa jouissance à s'y mouvoir sans cesse.

Écrit par : Cyp | vendredi, 26 mai 2006

Je ne peux m'empécher
à cause de ta première phrase
de te raconter une histoire du TOTO du moyen orient
le Mullah Nasrudin

Nasrudin va au marché
il y achête cinq kilogrammes de viande pour faire le kébab de midi (il a toujours beaucoup de visite à cette heure là)
puis rentre chez lui la déposer
Nasrudin repart au marché , plus léger, pour aller discuter et se raffraichir avec des amis
non sans recommander à sa femme de prendre soin de ce qu'il venait de lui rapporter.

A son retour plus de viande
- sa femme l'a mangée par petite quantité avec une amie, pour donner le temps à leur bavardage de s'installer dans la durée -
Nasrudin la questionne
- qu'est devenue la viande pour le kebab de midi ?
elle lui répond
- je discutais avec la voisine
(note : les femmes donnent toujours un morceau de la vérité
il leur permet de cacher le reste (sourire²)
le chat en a profité pour s'en emparer. Il l'a dévoré.

Nasrudin se jette sur le chat, assoupi au creux d'un coussin.

Il le tient au dessus de sa tête
le soupèse
et ne voit pas de changement dans sa façon d'être lourd.
- l'animal pesait, avant son prétendu forfait environ 5 kg)
Il s'exclame alors

- Si cela c'est le chat, alors où est le Kebab ?
- et si cela est le kébab, où est le chat ?

Luc Comeau-Montasse

Le feu c'est la promesse du fagot
Le feu c'est le fagot
Le fagot c'est la mémoire du feu

Écrit par : le bateleur | vendredi, 26 mai 2006

Tu n'as pas donné la chute, Bateleur :

Nasrudin fit le coup du lapin au minet, le saigna dans les règles, puis le pela et, devant les yeux horrifiés de sa femme, le débita en petits cubes qu'il enfila sur les kebabs...

Écrit par : Cyp | vendredi, 26 mai 2006

Bateleur et Cyp, je vous salue, et j'en profite pour rendre hommage à Mollah Nasroddin, à sa femme, à son chat et à Toto.
Vous ne le savez peut-être pas, mais vous avez participé à une expérience scientifique : comment réagissent les gens (si les blogueus sont encore des "gens") quand on leur dit que "tout est esprit". La conclusion du professeur Duclon est la suivante : quand on leur dit ça, non seulement les gens s'en foutent, mais ils n'y croient pas un instant. Alors moi, CarréNoNihilouCeKonVoudra, qui n'ai toujours pas compris le sens de cette proposition (je suis censé écrire des articles, des préfaces etc. sur le sujet), je suis coincé à répéter les banalités froides qu'on nous sert depuis toujours sur le sujet...
Ce qui n'empêche que je crois sincèrement, et je ne chercherai pas à vous le prouver, que tout cela, le monde, les oiseaux, l'homme, les chats et les shishlik (pour changer), ce ne sont que des idées fictives. Voilà, je l'ai dit. Je le répète : des idées fictives !

Écrit par : nonihil | vendredi, 26 mai 2006

Pour leblase : http://www.topix.net/forum/world/nepal

Avec mes amicales salutations ---------->

Écrit par : nonihil | vendredi, 26 mai 2006

Ouais, n'empêche que les chats... schlik !
Sinon, ça vaut rien comme bestiole... tout juste bonne à nous débarrasser des oiseaux. Le chat fourré au piaf, par contre, est très mangeable.

Un paquet de bises à ton gang.

Écrit par : Cyp | vendredi, 26 mai 2006

quand le carré deviendra cercle, il verra que l'esprit ne se déplace jamais.

Écrit par : gmc | vendredi, 26 mai 2006

Enfin le tien, il risque pas, gmc !

Écrit par : Cyp | vendredi, 26 mai 2006

Eh gmc !

Dans aucune des trois strophes là-haut il n'est dit que l'esprit se déplace.

Eh Cyp !

D'abord bises à ton gang et ensuite : tu confonds esprit et esprit. gmc comprendra. Nous non. Nom d'un chachelique !

... l’homme,
Au gré de ses fantaisies,
Se déplace dans son propre esprit
Comme un oiseau dans le ciel.

C'est quand même clair.
C'est dingue c'que les gens i' sav'nt pas lire !

Écrit par : nonihil | dimanche, 28 mai 2006

les déplacements d'oiseaux obéissent à des impératifs: échapper à une menace, rechercher de la nourriture, en saison, quérir un(e) partenaire, bâtir un nid...Les fantaisies humaines sont-elles toujours exemptes de contraintes ?

Écrit par : casanier | dimanche, 28 mai 2006

Namaste Casanier !

Hors-sujet mais bienvenue à toi !

Que va faire Prachanda ? Que va faire Koirala ?
(On peut discuter en commentant le post "L'infini"...)

Porte-toi bien et à bientôt !

Écrit par : nonihil | dimanche, 28 mai 2006

Les oiseaux ont aperçu les jardins liquides des sables rouges de l'Arizona, sans jamais les survoler, et ils ont ri.
Dix jours après ils étaient chez Bouddha, mais ne l'ont pas vu, sont repartis sans froissement d'aile, se sont éveillés au jus de Maracudja(fruit de la passion), picoré dans les mangues vertes qui s'apprêtent à mûrir, les papayes en devenir. De courgette en fruit, nos trois esprits en un pensèrent comme un seul oiseau, sans bouger des ailes. Destin d'athlète: traverser l'océan d'une traite en bifurquant légèrement vers le sud, en utilisant sagement les courants chauds qui nous y invitent.
Ils se posèrent à la cîme d'autres manguiers. Après Boudda, la Samba, trois brésiliennes colorées, dont les ailes ne battaient sur rien, leur fit perdre la raison. Nos oiseaux décollent, s'assomment sous la branche et chutent dans la gamelle d'un pauvre parmi les pauvres, dans un coin gratiné des Favelas. Une main chaude enserre l'esprit, on constate son décès. L'oiseau a pris le parti pris de faire le mort, mieux il renonce, accepte de mourir. On le pose, on l'oublie. Soudain, il jaillit comme un bonze et disparaît dans l'azur. Les trois en un foncèrent sans se retourner vers l'ouest, pour retrouver l'est, que l'on obtient de chez nous en partant de l'ouest en principe. Mais qu'importe, le corps confondu dans l'esprit, l'absence de battement d'aile, le bonheur à tire d'aile.

Écrit par : little wing | dimanche, 28 mai 2006

Parfois des questions m’aiment.
Il m’a toujours été douloureux de quitter un lieu dans lequel j’avais installé mes habitudes et
même
encore aujourd’hui m'éloigner quelques jours de notre maison est source de petites inquiétudes sournoises.

J’ai mes rituels avant de partir
faire le tour de chaque pièce
respirer les odeurs familières
vérifier que tout y est propre
et bien rangé
pour conjurer sans doute un sentiment qui ne prendra ses mots qu’à distance du de l'esprit du lieu.

Bien sûr les nouveautés me happent et me grisent parfois
des couleurs nouvelles des sons inconnus m’irriguent de leurs eaux étranges`
je sens de l’intérieur se faire de nouveaux plis qui chassent les précédents

C’est le soir
dans l’inconfort du lit de passage
que monte la petite angoisse
chaque fois la
même
qui déborde les pensées et finit par les envahir comme ces herbes qu’on dit sauvages mais qui apprivoisent tout terrain fraîchement coupé
c’est le soir par petits morceaux irritants que revient la
même
question

Et si ma maison là-bas s’était évaporée
effondrée de chagrin
si pensant mon départ définitif
et faute d’un regard pour nourrir chaque mur
chaque meuble chaque porte
faute d’un je t’aime
qui consolide son Être propre
elle n’était plus qu’un souvenir
si elle-même
était en train de m’oublier ?
...

jolie réflexion que la votre...

Écrit par : Viviane | mercredi, 31 mai 2006

GAI MOTO CLUB
Boîte n° 83 - 59, rue Saint Fargeau - 75020 Paris
Statuts établis par l'assemblée générale du 9 mars 1990 modifiés par les assemblées générales des 10 décembre 1994, 9 décembre 1995, 11 décembre 1999 et 9 décembre 2000.

Dénomination- Buts- Siège social- Durée- Composition- Admission- Radiation- Ressources- Fonds de réserve- Administration- Rôles des membres du club- Assemblée générale ordinaire- Assemblée générale extraordinaire- Règlement intérieur- Assurance- Dissolution

Article premier - Dénomination
La dénomination de l'association est: Gai Moto Club.

Article 2 - Buts
L'association est régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

L'association réunit des homosexuel(le)s et des sympathisant(e)s, afin de partager le plaisir de la moto au cours de réunions, de balades, de rencontres...

Article 3 - Siège Social
Le siège de l'association est fixé à Paris au domicile d'un membre du bureau ou à défaut, au domicile d'un membre de l'association. Il peut être transféré par simple décision du bureau.

Article 4 - Durée
La durée de l'association est illimitée.

Article 5 - Composition
L'association se compose:

de membres actifs.
Sont considérés comme tels, les personnes qui répondent aux critères de l'Article 6 et qui versent une cotisation annuelle dont le montant est proposé par le bureau et voté chaque année en assemblée générale.

de membres d'honneur.
Sont membres d'honneur, les personnes distinguées par l'assemblée générale sur proposition du bureau.

de membres bienfaiteurs.
Sont membres bienfaiteurs, les personnes qui répondent aux critères de l'Article 6 et qui versent une cotisation égale à au moins cinq fois la cotisation annuelle de membre actif.

Article 6 - Admission
Pour faire partie de l'association, il faut être agréé par le bureau et avoir une sensibilité homosexuelle et de motard. Il faut également jouir de la majorité civile, soit dix huit ans.

Les membres d'un club du GLME, à jour de leur cotisation, peuvent participer occasionnellement aux balades organisées par l'association sans nécessairement adhérer à l'association.

Article 7 - Radiation
La qualité de membre est perdue en cas de démission, ou de radiation prononcée par le bureau pour non-paiement de la cotisation ou pour motif grave, après que l'intéressé a été invité à fournir des explications sur son attitude.

La radiation pour motif grave doit être ratifiée par l'assemblée générale, après suspension de l'intéressé par le bureau.

Article 8 - Ressources
Les ressources de l'association comprennent:

les cotisations des membres,
les dons manuels et les subventions,
les revenus de ses biens,
et toutes autres ressources liées à l'activité courante, et nécessaires à la réalisation de son but.
La cotisation annuelle est due par tous les membres lors de l'adhésion. Elle est renouvelable à la date anniversaire de la première adhésion

Article 9 - Fonds de réserve
Le fonds de réserve comprend les capitaux provenant des économies réalisées sur le budget annuel.

Article 10 - Administration
L'association est administrée par un bureau. Le bureau se compose d'un président, d'un vice-président, d'un secrétaire, assisté si nécessaire de un ou deux secrétaire(s) adjoint(s), et d'un trésorier. Pour être membre du bureau, il faut être adhérent de l'association depuis au moins six mois.

Le bureau est élu par l'assemblée générale pour une durée d'un an. Les membres du bureau sont rééligibles. En cas de vacance, le bureau pourvoit par cooptation au remplacement du siège vacant, jusqu'à l'assemblée générale suivante.

Un bureau élargi est constitué des membres du bureau et des adhérents ayant pris en charge les différentes activités nécessaires à la vie du club. Ces volontaires aident le bureau à l'animation de l'association. Il ne peut y avoir plus de deux membres passagers au bureau élargi.

Article 11 - Rôle des membres du bureau
La gestion de l'association est assurée collectivement par les membres du bureau. Les grands axes de la politique de l'association sont définis par le bureau. Les adhérents sont tenus informés et sont consultés au cours des réunions mensuelles d'information ou par tous autres moyens appropriés. Les points particuliers concernant l'organisation interne du bureau sont précisés dans le règlement intérieur.

Président -
Le Président assure la direction du club et la coordination de l'activité des membres du bureau.
Il convoque les assemblées générales et les réunions du bureau.
Il représente l'association dans tous les actes de la vie civile et est investi de tous les pouvoirs à cet effet. Il peut déléguer certaines de ses attributions dans les conditions prévues au règlement intérieur.
En cas d'absence ou de maladie, il est remplacé par le vice-président, et en cas d'empêchement de ce dernier par le membre du bureau le plus ancien dans l'association.

Vice-Président -
Le Vice-Président assiste le Président dans son activité de coordination générale.

Secrétaire -
Le Secrétaire est en charge de la tenue des registres des membres de l'association. Il se charge de la correspondance et des lettres adressées par l'association, en les signant lui-même ou en les faisant signer par le président suivant leur importance. Il est chargé du classement et de la conservation des dossiers et archives. Il envoie les convocations et rédige les procès-verbaux pour les assemblés générales. Il est assisté, si nécessaire, de un ou deux secrétaires adjoints pour la gestion courante de l'association.

Trésorier -
Le Trésorier est responsable de la gestion du patrimoine de l'association. Il assure la tenue des pièces comptables et prépare le bilan financier et comptable en fin d'année.

Article 12 - Assemblée générale ordinaire
L'assemblée générale ordinaire se réunit au moins une fois par an lors du quatrième trimestre de l'année civile et chaque fois qu'elle est convoquée par le bureau ou sur la demande du quart au moins des membres de l'association. Seuls peuvent prendre part au vote les adhérents à jour de leur cotisation présents ou représentés par un membre de l'association de son choix munie d'un pouvoir écrit. Cependant, un même membre ne peut détenir plus de trois pouvoirs. Au moins trois semaines avant la date fixée, le secrétaire convoque par courrier les membres de l'association en leur indiquant l'ordre du jour.

Une telle assemblée devra être composée du tiers au moins des membres pour délibérer valablement. Une feuille de présence sera émargée et certifiée par les membres du bureau.

Le Président, assisté des membres du bureau, préside l'assemblée et fait le bilan moral de l'association. Le Trésorier rend compte de sa gestion.

L'assemblée générale approuve les comptes de l'exercice, vote le budget de l'exercice suivant. Elle délibère sur toutes questions portées à l'ordre du jour à la demande des membres de l'association déposées au secrétariat dix jours au moins avant la réunion.

Toutes les délibérations de l'assemblée générale annuelle sont prises à main levée. Il devra être statué à la majorité des deux tiers des membres présents ou représentés. Le scrutin secret peut être demandé soit par le bureau, soit par le quart des membres présents.

Après épuisement de l'ordre du jour, sont élus les membres du bureau selon l'Article 10. Les candidatures devront avoir été adressées au secrétaire une semaine au moins avant la date de l'assemblée générale.

Si le quorum ou la majorité requise pour un vote n'est pas atteint, une nouvelle assemblée générale sera convoquée dans un délai d'un mois. Elle pourra valablement délibérer, quel que soit le nombre de membres présents ou représentés et le vote aura lieu à la majorité simple des présents et représentés.

Article 13 - Assemblée générale extraordinaire
L'assemblée générale a un caractère extraordinaire lorsqu'elle statue sur toutes modifications aux statuts. Elle peut décider la dissolution et l'attribution des biens de l'association, la fusion avec toute association de même objet.

L'assemblée générale extraordinaire est convoquée sur l'initiative du bureau ou à la demande d'au moins un tiers de membres de l'association. La convocation suit les règles édictées à l'Article 12. Seuls peuvent prendre part au vote les adhérents à jour de leur cotisation présents ou représentés par un membre de l'association de son choix munie d'un pouvoir écrit. Cependant, un même membre ne peut détenir plus de trois pouvoirs.

Une telle assemblée devra être composée de la moitié au moins des membres. Il devra être statué à la majorité des deux tiers des voix des membres présents ou représentés.

Une feuille de présence sera émargée et certifiée par les membres du bureau.

Si le quorum n'est pas atteint lors de la réunion de l'assemblée, sur première convocation, l'assemblée sera convoquée à nouveau dans un délai d'un mois, selon les modalités édictées à l'Article 12. Elle pourra valablement délibérer, quel que soit le nombre de membres présents et représentés.

Article 14 - Règlement intérieur
Un règlement intérieur peut être établi par le bureau. Ce règlement devra être destiné à fixer divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l'administration interne de l'association. Il doit être approuvé par l'assemblée générale.

Article 15 - Assurance
L'adhérent du Gai Moto Club reconnaît avoir pris connaissance des statuts de l'association et s'engage à souscrire les assurances nécessaires à la conduite de son véhicule et au transport éventuel ou régulier d'un passager. En cas d'accident, la responsabilité du Gai Moto Club ne pourra être engagée d'aucune façon.

Article 16 - Dissolution
En cas de dissolution décidée par au moins les deux tiers des votants lors de l'assemblée générale, un liquidateur est désigné par l'assemblée générale et l'actif, s'il y a lieu, sera versé à une association de recherche sur les maladies sexuellement transmissibles ou d'aide aux malades.

Écrit par : GaiMotorClub | vendredi, 16 juin 2006

Voilà qui est dit : merci.

Écrit par : nonihil | vendredi, 16 juin 2006

Rien n'est jamais trop dit pour le GMC, regarde !

2006Vos propositions de balades sont les bienvenues.

Juin
vendredi 16 au dimanche 18
Week-end en Anjou (plus d'info ici)
vendredi 23
Apéro IdF : Bar « Le Classic », 12 rue des Haudriettes, Paris 3, à partir de 19h30
samedi 24
Marche des Fiertés à Paris
dimanche 25
Pique-nique d'après "Gay pride"
mardi 27
Centre Lesbien et Gay Nantais (49/51 rue du Maréchal Joffre, Nantes) : réunion à 20h
Juillet
samedi 1er
Apéro Nord
vendredi 7
Bistrot « Le Chantefable » (93 avenue Gambetta, Paris 20ème) : réunion à 19h30
dimanche 9
Balade régionale
jeudi 13 au dimanche 16
Virolos en Haute-Savoie entre Léman, Suisse et Italie (plus d'info ici)
mardi 25
Centre Lesbien et Gay Nantais (49/51 rue du Maréchal Joffre, Nantes) : réunion à 20h
vendredi 28
Apéro IdF : Bar « Le Classic », 12 rue des Haudriettes, Paris 3, à partir de 19h30
Août
samedi 5
Apéro Nord à Bruxelles
dimanche 13
Balade régionale
samedi 19 au samedi 26
Camp GLME à Landquart par les Gay Bikers de Zürich (liste des inscrits sous réserve de disponibilités) (plus d'info ici)
mardi 22
Centre Lesbien et Gay Nantais (49/51 rue du Maréchal Joffre, Nantes) : réunion à 20h
vendredi 25
Apéro IdF : Bar « Le Classic », 12 rue des Haudriettes, Paris 3, à partir de 19h30
Septembre
samedi 2
Apéro Nord
vendredi 8
Bistrot « Le Chantefable » (93 avenue Gambetta, Paris 20ème) : réunion à 19h30
dimanche 10
Balade régionale
vendredi 22
Apéro IdF : Bar « Le Classic », 12 rue des Haudriettes, Paris 3, à partir de 19h30
mardi 26
Centre Lesbien et Gay Nantais (49/51 rue du Maréchal Joffre, Nantes) : réunion à 20h
samedi 30
Balade régionale Nord à Liège
Octobre
samedi 7
Apéro Nord
dimanche 8
Balade régionale
vendredi 13
Bistrot « Le Chantefable » (93 avenue Gambetta, Paris 20ème) : réunion à 19h30
jeudi 19 au dimanche 22
Week-end en Limousin
mardi 24
Centre Lesbien et Gay Nantais (49/51 rue du Maréchal Joffre, Nantes) : réunion à 20h
vendredi 27
Apéro IdF : Bar « Le Classic », 12 rue des Haudriettes, Paris 3, à partir de 19h30
Novembre
samedi 4
Apéro Nord
dimanche 5
Bal casqué au Tango
vendredi 10
Bistrot « Le Chantefable » (93 avenue Gambetta, Paris 20ème) : réunion à 19h30
dimanche 12
Balade régionale
vendredi 24
Apéro IdF : Bar « Le Classic », 12 rue des Haudriettes, Paris 3, à partir de 19h30
mardi 28
Centre Lesbien et Gay Nantais (49/51 rue du Maréchal Joffre, Nantes) : réunion à 20h
Décembre
samedi 2
Apéro Nord
samedi 9
Assemblée Générale
dimanche 10
Balade d'après AG
vendredi 22
Apéro IdF : Bar « Le Classic », 12 rue des Haudriettes, Paris 3, à partir de 19h30
mardi 26
Centre Lesbien et Gay Nantais (49/51 rue du Maréchal Joffre)

Écrit par : GaiMotorClub | vendredi, 16 juin 2006

Les commentaires sont fermés.