Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 juin 2006

La foi en l'esprit (2)

Il est en effet intéressant de comparer différentes traductions du même texte...

Richard B. Clarke, par exemple, traduit ces six premiers vers de la façon suivante (Verses on the Faith Mind):

The Great Way is not difficult
for those who have no preferences.
When love and hate are both absent
everything becomes clear and undisguised.
Make the smallest distinction, however,
and heaven and earth are set infinitely apart.




Trad. litt. (Stances sur l’esprit de foi) :

La Grande Voie n’est pas difficile
pour ceux qui n’ont pas de préférences.
Quand l’amour et la haine sont absents,
tout devient clair, sans déguisement.
Faites néanmoins la moindre distinction
et le ciel et la terre à l’infini se sépareront.




Jos Slabbert (Faith in Mind):

The Supreme Way is not difficult
If only you do not pick and choose.
Neither love nor hate,
And you will clearly understand.
Be off by a hair,
And you are as far apart as heaven from earth.




Trad. litt. (Foi dans l’esprit)

La Voie Suprême n’est pas difficile :
Il suffit de ne pas choisir.
Ni amour ni haine,
Et vous comprendrez clairement.
Déviez d’un poil et vous en serez
Eloigné comme le ciel de la terre.




En français, par Dan Giraud (Ecrit d’un cœur confiant) :

La Voie parfaite n’est pas difficile
Seulement répugnez à choisir

Pourvu de ne haïr ni aimer
L’illumination se réalise ainsi

Au moindre écart
Le Ciel et la Terre se séparent




L. Wang et J. Masui (Inscription sur l’Esprit de Foi):

1. La grande Voie n’a rien de difficile
mais il faut éviter de choisir !
Soyez libéré de la haine et de l’amour :
elle apparaîtra alors dans toute sa clarté !

2. S’en éloigne-t-on de l’épaisseur d’un cheveu,
c’est comme ungouffre profond qui sépare le ciel et la terre.




Sans commentaire (de ma part, pour l’instant), sinon ma proposition…

Atteindre l’absolu n’a rien de difficile :
Il suffit pour cela de refuser tout choix.

La fin de toute préférence signe
L’éclatante blancheur de la réalisation.

La plus infime différence [écarte du réel]
Aussi loin que le ciel de la terre.



(…)

Commentaires

Tiens j'ai noté pour toi hier: Quand les mots claquent de leur évidence, le coeur y consent.
Ça doit venir de l'éclatante blancheur de la réalissation, qui a priori fait l'unanimité.
Bien à toi toujours, comme toujours.

Écrit par : véa | mercredi, 28 juin 2006

Est-ce que dans le texte original, il y a l'image du poil ou du cheveu ? Elle parle bien.

Écrit par : Cyp | jeudi, 29 juin 2006

Quand cette méditation ne te hantera plus tu seras sur la voie

Écrit par : - | jeudi, 29 juin 2006

Nonihil, je découvre ton blog et je tombe sur l'album"fratres" de Part que j'aime. "SPIEGEL IM SPIEGEL est puissant, n'est-ce pas?
Bonne journée!

Écrit par : Bona | jeudi, 29 juin 2006

Salut Cyp,

Oui, il y a l'image du "poil" dans l'original chinois, que je n'ai pas gardée en français. Je vais revoir ça. On a déjà l'abîme qui sépare le ciel de la terre; je voulais ne pas trop en rajouter dans les images. Mais "work in progress", as usual.

Merci pour ta présence.
Bises au klan !

Écrit par : nonihil | jeudi, 29 juin 2006

Salut Véa,

T'as vu ? C'est parti.

Écrit par : nonihil | jeudi, 29 juin 2006

Salut - (joli nom!),

Fin de hantise, début de la Voie ?

Je refuse tout choix en la matière.

Cet "absolu" se moque bien de mes avancées, de mes reculades.

Les traducteurs sont hantés, sinon, plus simplement, habités, par la traduction, par la tradale sur laquelle ils planchent pour vivre, pour comprendre et pour comprendre la vie.

Merci du conseil.

Écrit par : nonihil | jeudi, 29 juin 2006

Salut Bona,

En effet, "miroir en miroir" vaut le déplacement.
Bravo pour tes excellents goûts musicaux...
Que penses-tu d'"Alina" ?

Écrit par : nonihil | jeudi, 29 juin 2006

Pas un conseil . Un constat .

Écrit par : - | jeudi, 29 juin 2006

Alors bravo pour le constat !

(De quoi parlions-nous ?)

Je ne voiE pas.

Écrit par : nonihil | jeudi, 29 juin 2006

Je ne voiX pas non plus...
Mais on peut toujours en causer... en effets...

Écrit par : Cyp | jeudi, 29 juin 2006

Il suffit pour cela de refuser tout choix !! ??
"c'est le vent qui accumule les nuages au-dessus de nos têtes, et c'est aussi le vent qui les emporte au loin. Le mental est, tout à la fois, la cause de notre servitude et la cause de notre libération."
Shankaracharya
Nous ne pouvons rien!!
Anes au carré que nous sommes ! N'est ce pas l'idiot de la rue Renard! ?

Écrit par : Isabelle des Charbinières | jeudi, 29 juin 2006

"Le mental est, tout à la fois, la cause de notre servitude et la cause de notre libération."

Donc nous pouvons tout !

(Les bouddhistes disent, aussi, que ce par quoi nous sommes enchaînés est précisément ce par quoi nous nous libérons... J'irais jusqu'à croire que nos liens sont eux-mêmes notre liberté : quoi d'autre, espèce de rêveurs ?)

Écrit par : nonihil | jeudi, 29 juin 2006

Sinon ça servirait à quoi, tout ce bintz, Isabelle ?
Hein, ma bonne dame ?

Écrit par : Cyp | jeudi, 29 juin 2006

SOURATE 11
HOUD
Donnée à La Mecque. - 123 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.
...

100. Pharaon marchera à la tête de son peuple au jour de la résurrection ; il le fera descendre dans le feu. De quelle affreuse descente ils descendront !
101. La malédiction les suit dans ce monde, et au jour de la résurrection, quel affreux présent leur sera donné !
102. Telle est l'histoire des cités que nous te raconterons. Quelques-unes d'elles sont debout, d'autres par terre comme moissonnées.
103. Ce n'est pas nous qui avons agi avec iniquité envers eux, ce sont eux-mêmes. Les divinités qu'ils invoquaient à l'exclu­sion de Dieu ne leur ont servi à rien au moment où l'arrêt de Dieu fut prononcé. Elles n'ont fait qu'accroître leur défaite.
104. Quand Dieu s'empare des cités criminelles, c'est ainsi qu'il s'en empare.Il s'en empare terriblement, avec violence.
105. Certes, il y a dans ceci des signes pour celui qui craint le supplice de l'autre monde. Ce sera le jour où tous les hommes seront rassemblés, ce sera le jour où sera rendu le témoignage.
106. Nous ne le différons qu'à un terme marqué.
107. Ce jour là aucune âme n'élèvera la parole qu'avec la per­mission de Dieu. Parmi les hommes, tel sera réprouvé, tel autre bienheureux.
108. Les réprouvés seront précipités dans le feu ; ils y pousseront des soupirs et des sanglots.
109. Ils y demeureront tant que dureront les cieux et la terre, à moins que Dieu ne le veuille autrement. Ton Seigneur fait bien ce qu'il veut.

Écrit par : Danielle | jeudi, 29 juin 2006

Ce qui n'a pas d'être est néant. Et aucune créature n'a d'être...

Écrit par : Isabelle des Charbinières | jeudi, 29 juin 2006

C'est toi qui dit, Isabelle.
Une créature étant... créée...

Écrit par : Cyp | jeudi, 29 juin 2006

Non, Isabelle ne dit pas ! Isabelle cite Maître Eckart.
Et le péché originel Cyp ?

Écrit par : Isabelle des Charbinières | jeudi, 29 juin 2006

Ahhhhh! Alina... et ses superbes bestioles tachetées, qui font mouche, (mon fauvinet).

Hé! pssiit (appel discret). A mon avis Michel Ange, L. de Vinci, et les autres devaient se les faire toutes, au pinceau sur la toile, au plafond, sur le dos, quinze heures d'affilée. Sacrés athlètes.
Elles étaient rondes, largement fertiles et consentantes, ou, pour ceux qui refusent tout choix : sympas, libres et baisables.
" la plus infime différence écarte....ah?!
et ça fout le vertige.
ça commence petit et ça s'agrandit à l'infini.
" aussi loin que le ciel de la terre... Aïïïe yaïlle yaïlle.
mais je retrouve : " pourvu de ne haïr, ni aimer".

Pourvu de ces ne, je choisis d'aimer.
car haïr ça épuise, mais trop aimer aussi.
Tant pis, je refuse tout choix.
J'éteins.
Un néon bleu persiste,
"Foi en l'esprit". Foi dans le choix de refuser tout choix, pour que ça vienne tout seul ensuite.
je fais taire le néon.
Une infinie lueur persiste :
"La fin de toute préférence"

Merci, merci, à présent je me concentre sur les perfides bretelles d'autoroute sans sortie, entre ciel et terre, pas évident.

Écrit par : little wing | jeudi, 29 juin 2006

Tu nous fais le plan gmc, Isabelle ?
...qui, à force de ne pas exister à la troisième personne, a fini par devenir lourd.

Le péché originel ?
C'est quoi, ce truc ?

Écrit par : Cyp | jeudi, 29 juin 2006

Ici et Maintenant
à +

Écrit par : Le nuage d'inconnaissance | jeudi, 29 juin 2006

Le péché originel ? Le péché contre l'origine ?

Écrit par : - | jeudi, 29 juin 2006

1Corinthiens 6:3
Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges ? Et nous ne jugerions pas, à plus forte raison, les choses de cette vie

Écrit par : Danielle | jeudi, 29 juin 2006

Isabelle, vous ne vous appelez pas Claire, helas votre père n'est pas vitrier : Bach s'écoute aussi inversé... à la gmc ?

J'habite en France...

Écrit par : Danielle | jeudi, 29 juin 2006

la fée m'habite.
la muse est impalpable.

la première sensuelle
qui danse, et qui aime ça, a enfin gagné le filet.
.
On a des spécialistes maintenant pour expliquer aux anges le "politiquement correct" en matière de dialogue avec tous les démarcheurs de péchés.
J' ai une entière confiance dans le personnel, en matière d'expression.
Tes impressions à toi seule , toi accompagnée si tu préfères, toi n'étant plus toi parce que tu t'es fixée sur un guide et maître unique auquel il serait périlleux de désobéir.
Ce n'est pas ma conception de la femme libre, je la vois libre de chez totalement libre, sans le macho qui dicte ses conditions et à qui on doit rendre des comptes.

Mais c'est vrai, l'amour est plus fort, que mort, alors.... hhhammmdoullllllâââ !!!!!!!

Écrit par : little wing | jeudi, 29 juin 2006

Je pense qu'il s'agit bien plus de "libre" de haine et d'amour.

Écrit par : véa | jeudi, 29 juin 2006

Libre oui, par-delà .

Écrit par : - | vendredi, 30 juin 2006

Oui véa,
le macho, ça peut être le gentil guru qui se fait servir, ou l'imposteur qui voudrait nous faire croire que sa mère est vierge, et qu'il a parlé récemment à son père, invisible.
Nous avons ici en France des établissements accueillants, genre H.P. pour recevoir gentiment ceux qui voudraient continuer à abuser de notre crédulité.
Je me suis fait couillonner par le père Noël étant petit, heureusement , ils n'ont pas insisté, j'avais les boules, mais pas de colère.
Bisous.

Par delà, oui cher - l, par delà ce qui nous afflige. Salut à toi.

Écrit par : little wing | vendredi, 30 juin 2006

Allez-y doux mais allez-y !

Écrit par : nonihil | vendredi, 30 juin 2006

Bon, je recommence :

Bonjour Véa, coucou ça va ?
Je ne te choque pas j'espère, sinon je m'en voudrais. Ce n'est pas le but évidemment, que ceci soit clair entre nous.



Salut, - l , ça va comme tu veux ?
moi c'est okey, pourvu que cela dure.

Écrit par : little wing | vendredi, 30 juin 2006

Bonjour LW,
Non, je ne suis pas choquée. Merci.

Écrit par : véa | vendredi, 30 juin 2006

Merci, Véa.
Je me fais des idées parfois, mais j'avoue que c'était aussi pour te faire parler, pour t'entendre!

C'est l'été, je sens que je vais aller faire trempette, me remuer un peu, mais à l'ombre, dans des rios de montagne en Espagne. Mon corps réclame son dû, il veut du fun lui aussi, sinon il menace de faire grève!

Bon, alors porte-toi bien véa et à bientôt.

Écrit par : little wing | vendredi, 30 juin 2006

C'est toujours une bonne chose que de savoir se reposer quand c'est nécessaire. Puisses-tu donc recevoir ton dû.

Écrit par : véa | vendredi, 30 juin 2006

C'est dommage

Écrit par : Pourquoi supprimer les commentaires | samedi, 01 juillet 2006

C'est dommage

Écrit par : Pourquoi supprimer les commentaires | samedi, 01 juillet 2006

quand il n'y aplus ni haine ni amour, plus ce phénomène d'attraction repulsion lié au moi, plus de préférences?? mais alors c'est l'AMOUR!! celui qui n'exclut plus rien...!

Écrit par : mushotoku-nad | samedi, 01 juillet 2006

Pendant un million d'années...

Écrit par : little wing | samedi, 01 juillet 2006

Les singes ont assimilé

Écrit par : little wing | samedi, 01 juillet 2006

Rendons-leur hommage...

Écrit par : little wing | samedi, 01 juillet 2006

Qui n'exclut plus rien, ni les commentaires supprimés, ni le regret qui les traversent.

Écrit par : véa | samedi, 01 juillet 2006

Qui n'exclut plus rien, ni les singes, ni les hommages, ni les singes qui se foutent royalement des hommages des hommes.
Parceque le monde des singes est le monde des singes et que celui des hommes est celui des hommes, et que dans la confusion des mondes se sont éteints les droits les plus fondamentaux.
Je veux bien sût parler de la liberté de chacun à disposer de lui-même.

Écrit par : véa | samedi, 01 juillet 2006

A la croisée des mondes, certains chevaliers confus s'asseyent et réfléchissent. A la croisée des bras, un coeur bat : un monde. A la croisée, un peu de buée fait croire. Qui a cru croira. Le chevalier rit de ses larmes. Il se lève, le monde le suit. Ses bras se décroisent, les mondes aussi. Le chevalier rit des ses larmes.

Écrit par : nonihil | samedi, 01 juillet 2006

Oui, Véa, et c'est pas gagné.
J'ai lu les récits de Chahdortt Djavann, l'Iranienne, c'est terrible, et cette liberté dont tu parles est vraiment un bien précieux.
Cela n'empêche que les Bonobos me rendent perplexe.
Eux ne le sont pas pour moi, quoique, va savoir!

Écrit par : little wing | samedi, 01 juillet 2006

"Soyez libéré de la haine et de l’amour "
Soyez libéré de l'amour du prochain, d'aimer les uns ou bien les autres, preferez donc n'aimer personne en n'aimant que vous ...

Écrit par : Danielle | samedi, 01 juillet 2006

Libérée de l'amour et de la haine je vous aime Danielle !

Écrit par : - | samedi, 01 juillet 2006

Pur jus !
Par la prune de cytherre!
En voilà une réponse, à toutes les questions,
interrogations, et non réponses existentielles.

Écrit par : little wing | dimanche, 02 juillet 2006

Libérée de l'amour et de la haine vous êtes libre de n'aimer que vous !
Libérée de l'amour et de la haine vous êtes libre d'aimer l'autre!

Libérés en la liberté !

Écrit par : véa | dimanche, 02 juillet 2006

Etre libre partout n'est que le commencement de la liberté .

Écrit par : - | dimanche, 02 juillet 2006

Etre libre partout n'est que le commencement de la liberté .

Écrit par : - | dimanche, 02 juillet 2006

"Libre oui, par-delà." - dixit. TRUE

Cf. post suivant, Nâgârjuna, tendre prévaricateur. FALSE

Tout cela me dépasse : mais, D., il faut se détendre. TRUE

Relax, RELAX, RELAXXX. TRUE

Les vérités contradictoires ne sont pas faites pour s'opposer mais pour enrichir le préjugé de vérité.

Écrit par : nonihil | dimanche, 02 juillet 2006

La liberté n'a pas de commencement.
La liberté n'a pas d'être.
Il n'est pas de partout tout comme il n'est pas de liberté.

Mon plus profond et humble respect à vous, Maître, pour me permettre d'avoir à exprimer des propos qui ne serons jamais autre chose que de piêtres illustrations au regard du tout.

Mais puisque depuis toujours il n'y a rien, et que depuis tout aussi....

Écrit par : véa | mardi, 04 juillet 2006

La liberté ça se sent ça se flaire ça se respire !

Écrit par : - | mardi, 04 juillet 2006

Et ça se vit.
Et en plus ça se partage!

Écrit par : véa | mardi, 04 juillet 2006

par contagion .

Écrit par : - | mardi, 04 juillet 2006

!

Écrit par : véa | mardi, 04 juillet 2006

Rassurez-vous l'épidémie est très controlée.

Écrit par : - | mardi, 04 juillet 2006

Les commentaires sont fermés.