Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 26 juin 2007

Cet homme a fini son article sur Besakih

2c99c50318193ed9a0bace8d0d8aa1b1.jpg

23:10 Publié dans Bali | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Toutes mes ficelles de caleçon!

Écrit par : Elise | mercredi, 27 juin 2007

Cher Patrick.
Y'a le Bodhissatva Monordikibug qui réclame une audience.
Une histoire de monture-serveur pas inébranlable à ce que je comprends...Comme il serait odieux de n'écouter que les flatteurs, je m'incline,malgré moi ,à son clavier de lotus et consens une petite pose à l'auberge du 1/4 d'heure syndicale,si il insiste...
Ai-je jamais demeuré au célèbre"Heart broken hotel"?Suis pas sûre.
Est-ce que les chambres y sont toujours peintent en Blue-noire lîlâ?Ca vaut toujours mieux que le blue-layette!
Ca me fait penser aux dires d'un Bodhissatt' antiquaire qui racontait lundi sur RFI cette fois,qu'en changeant les miroirs de Versaille,il en avait cassé deux:
Prems:le 1er jour,à la saint Narcisse (!!!)
Deuz:Le dernier jour.
Ca devait être beau à pleurer tous ces bris de glaces au beau milieu de la chambre...
Est-ce à me dire qu'il faut passer par l'hotel des coeurs brisés pour toucher l'inébranlable?...Je ne sais pas.
Faudrais qu'j'en parle traquillement à mon cheval qui finalement à l'air de bien vouloir passer ce com...
Amitié: Elise
BBBZZZzzzzz:Amandine de la librairie AMBIKA m'apprenait que la 1ere trad en Franzish de la GITA a été faite sous Louis 14...HARE KRISNA! krisna krisna, Hare rama, rama rama...

Écrit par : Elise | jeudi, 28 juin 2007

Bonjour Patrick,

J'ai bien quelqu'un pour le stock des invendus!
Est-ce que tu pourrais me dire le prix des lots restants. Et ce qui reste en dehors du Soutra de l'entrée à Lanka. Ou si c'est possible d'avoir un prix pour l'ensemble. Ou alors s'ils veulent les donner on peut rêver même s'il faut aller les chercher à Paris ou ailleurs (on vient de Belgique)

Enfin voilà

A bientôt, Jean-Laurent ;)

Écrit par : Jean-Shérab | jeudi, 28 juin 2007

Félicitations de la part d'un homme qui a mangé un canard cuit sous la terre de Besakih.

Écrit par : leblase | jeudi, 28 juin 2007

Hommage aux Maîtres,
Hommage à Padmakara!

Hier, increvable,j'ai enfourché mon cyclo et roules Marcel,suis allée voire à la fnac si j'y étais.....Suis tombée sur mon cul et ainsi par terre, Vu...Qui,quoi, dont,où? De l'or Icard!
Ô le monde tout entier! Un méga cut-up!......Gare à l'atterrissage.
Encore debout cependant, j'en ai profité pour sau"ver un "Filet de Brahma",2 ""Gué vers la Terre pure" et 2 Mystères de l'Entrée à Lankâ;pour moi et pour PH qui pour une fois n'est pas dans le coup tout en y étant.
Si il me fallais en garder un, je choisirais" Gué vers la Terre Pure".Juste le titre . J'ai toujours aimé les chuchotements de l'eau....
Mais,est-il souhaîtable,possible même, d'échapper au divin Pilon cosmique ? Ne devrions nous pas plutôt ,Messieurs, y déposer toutes les perles-lettres qui composent
ces interminables colliers de phrases ? Tous dans la Grwande Marwmite! Avec nos coeurs brisés,nos mois, miens, itou,brassés par des Langues ensemenceuses qui semblent créer,décréer à l'infini des univers, insaisissables de toute façon?
Une grande embrassade cosmique!...

Sinon,si je ne suis pas taillée pour la cour des grands ,j'aimerais te donner 1000 euros pour le rachat du stock et suis sûr qu'Ambika pourrait en revendre quelques uns.?

A ce stade de confusion, il serait sage que je dépose ma vision garbhique aux pieds de mes Maîtres...
Puissent-ils dans leur compassion accepter l'offrande,et en ne laissant pas tomber leur fille chérie venir me bénir sur le chemin de leurs voeux...


PS:Ta ton kiki qui dépasse...n'est-ce pas ainsi que les enfants appellent ses petits Singes de Dieu?

@ te lire,en livre ou comme une image en toute fidélité a ta pure vision.
Et si j'outrepasse ,cut-up moi!

Écrit par : Elise | samedi, 30 juin 2007

Hum!Hum!
Cyclotron,phase 3
Cher ami.
J'ouvre aujourd'hui (mais le temps commence à gondoler) "Les Mystères essentiels de l'Entrée à Lankâ",et Lis juste la préface.....AHhh...Respirez mademoiselle!
Secousse violente? Soucoupes volantes ouais!
Incroyable? Incroyable!Psychédélique? Psychédélique!
Folle? Ca en a toutes les apparences!
A l'aise Blaise?Mmmouais...
Tranquille Emile? Non,toute ébranlée! Une Fontaine de Grâce? Un torrent...Quelle banalité dis-tu? Question d'habitrude sans doute...Hum,hum...
Mais on lui a offert en rève un vase de remèdes ,qu'elle a elle même offert aux eaux qui le lui ont rendu au centuple...A force de taquiner le goujon ...Peut pas dire qu'elle était pas prévenue !
(Pas d'inquiétude Doc, si tout est bien Anormal tout devrait bien se passer.Mais qui taquine qui? Ben ça vous pouvez toujours le d'mander à Pat Square,le gars qui tient le radedu coin,mine de rien, sans le tenir,tout en le tenant...Il vous rince parfois à l'oeil d'une de ses liqueures de derrière les fagots... qui vous fait lire toute les langues; la cuvée Mélusine est excellente! J'crois qu'il travaille comme indic pour un type du ministère adamantin ,c'ui qui s' ballade toujours avec sa lame et un bouquin sous l'bras,c'est PH qui me l'a dit .)
Hum,hum...donc toute ébranlée,aux mots "ornements fleuris" elle se rappelle se haïku pour calmer son Xin- boom- boom:
"Elle arrange les fleurs, leur parfum imprègne ses vêtements."
Mais un autre lui sort de sa toute nouvelle langue:
"Elle danse sur des oeufs de Dragons,leurs haleines chaude la font frémir"...
Putain!Vivement la prise de la Bastille qu'on se prenne des grandes Vacances! Non? En attendant j'essaye de me distraire en allant sur ailleurs mais ça circumambule de partout!
Allez une camomille,un Pif le chien et au pieu! Mais à ce stade, même Pif le chien j'm'en méfie!
Salut!
Lama Khyémo! Lama Khyémo! HOUNG!
Et si je déconne...faite le savoir au patron il me passera le message.

Écrit par : elise | dimanche, 01 juillet 2007

Eh ben Lise... Faut pas, ou i' faut. Comme tu veux. Je préfère L'Entrée à Lankâ, surtout les Stances, aux Mystères essentiels, mais l'un peut aller sans l'autre, et même Hûng suffit. C'est marrant : il n'y a qu'à penser une seconde aux appâts de la vacuité pour ne plus penser à rien de triste, et même ne plus penser. Mais parfois il faut penser. C'est qui Ambika (ça veut dire "maman" en népalais) ? Une libraire, ou un fourgue de vérités absolues ? Merci pour le don : pour l'instant j'aimerais savoir combien ils vont me demander pour nos encombrants ouvrages pleins d'éblouissements et de folie. Je te dirai ; d'ailleurs je le dirai à qui l'entendra. Il y a pas mal de gens que les frasques du Commerce énervent -- je ne parle pas des syndicats, etc., mais de cette haine des planètes proches, de l'envie d'être cool à tout jamais, et pour pas un rond, ou si peu... Je crois que je vais écrire l'histoire d'un mec qui se fait enlever par Noordin Mohammad Top pour écrire les "mémoires" dudit Noordin, célèbre terroriste malais dont on raconte qu'il est le "cerveau des attentats de Bali", entre autres : ça me plairait pour montrer (et un peu exorciser en moi) combien le Mal, parfois c'est bien, combien les bons sont mauvais, et que la terre, la belle et bonne terre bien sage, est peuplée de "lubang dubur yang munafik", de trous du cul hypocrites. Le mec enlevé sait écrire ; il finit par prendre plaisir à raconter les histoires les plus sordides que l'autre lui fait passer sur des cassettes en angalis pourri ; il finit par croire que ce mal est la seule possibilité jusqu'au jour où ... jusqu'au jour où... Il paraît que la police indonésienne a enfin arrêté Noordin M. Top, le 14 juin dernier, avec un chef de la branche armée de la Jemaah Islamiyah. Faut voir. Ce qui ne gâche rien à l'histoire. Tu vois, Elise, à quoi ça mène de traduire des soûtras pas trop lus... En tout cas porte-toi bien, et mes hommages à PH !

Écrit par : Patrick | lundi, 02 juillet 2007

Cher ami dans le ni bien ni mal.
Lundi, jour de lessive,au lavomatic y'a un type qui pliait son linge avec son chien jaune, il avait posé son livre à la couverture cradoc, bien que d'une édition prestigieuse:"Les Bienveillantes"...Je ne l'ai pas lu.J'ai fait mine de rien ,quelques papouilles au chien et suis partie au Monop acheter un stylo et des enveloppes.Un stylo -plume à tête de mort avec des serpents semblait m'y attendre,il s'appelle "INOXCROM the writing obsession"!Je n'invente rien,j'oserais pas,avec tous ce qui se passe en ce
moment ,la perception- sélection y suffit .Plus tard j'ai lu quelques stances de l'Entrée à Lankâ en aspirant au renversement...en attendant j'ai allumé la radio et stupéfaite j'ai entendu un bodhissattva me parler sur" 2000 ans d'histoire" des égarements absolus du Roi Soleil, de son palais de la démesure qui fut sa prison dorée ect...Très bien.
La librairie "Ambika" n'a rien à fourguer,c'est ce qui fait son charme...absolu .Elle a d'ailleurs très peu de clients:pour soutenir la petite librairie tapez Ambika.Ca m'inspire de penser qu'elle est un aspect de la Grande Mère,ce qu'elle est réellement pour les Jaïns.
"Nous n'avons le choix qu'entre des vérités irrespirables ou des supercheries salutaires" proposait Cioran que je connais peu.
Tu connais Nino Ferrara,dit Le Roi de la Belle, spécialiste en explosif?Des yeux verts et un sourire renversant.J'ai été une de ses 12 jurés sur le procès du Braquage de Gentilly en Novembre 2006.Y'avait aussi Merlini,toute une Vita !Et J.J Naudeau dont on avait retrouvé l'appareil photo rempli de nuages..et 10 autres gaillards tout droit sortis d'un polar.Il ne m'en fallut guère plus pour me convaincre qu'à défaut de pouvoir être juste il fallait savoir être arbitraire;comme me le répètait depuis mon plus jeune âge PH ;donc Non-Coupable Monsieur le Président qui jouait sa carrière ,non coupable en toute mauvaise foi,mais une subjectivité en vaut bien une autre...Verdict: 12 ans en + des 20 déjà pris pour certains. Pendant et après ça, je rèvais que je les aidais à s'évader et Ferrara se transformait en Notre Dame qui défait les Noeuds...
Heureusement que la BRB ne sait pas encore écouter les rèves..
.Le Mal Satan l'habite, et, Lucifer aimante.Je sais plus qui disait :Satan c'est Dukkha vu par des yeux superstitieux ,ce qui me fait penser que Dieu dans ce cas c'est Sukkha saisi avec" les crocs les griffes et la trombine"
? Et voila pour les Vérités Absolues!
J'en ai gardé un blues gris taule et un vert lucifer jusqu'au jour où en cliquant ici ou là j'ai fait le liens avec d'autres rèves(toujours des rèves en dormant) bien plus anciens où il était question d'un chevalier de la lettre A enfermé dans une citadelle en pleine mer que j'allais délivrer accompagnée de 2 soeurs d'âme,plus toutes sortes d'aventures avec décapitation par des utopistes shambaliens, itou itou..J'ai beaucoup de respect pour les rèves,c'est en rève que j'ai rencontré mes Maîtres.Bachelard disait , qu'on n'étudiait bien que ce que l'on avait rèvé.
Je rève toute d'bout :Samedi en" vrai" ,une petite fille est entrée dans mon atelier et m'a montrer un dessin où c'était écrit ;"La fée donne du pouvoir au chevalier pour qu'il délivre la petite princesse." : Une fée; un chevalier noir et masqué en pleine feinte ; une princesse adorable avec des couettes et une robe vide...A ranger au rayon Farces et Attrappes?
Faut voir...Une petite devinette que je voulais t'offrir depuis longtemps:Sans elle Paris serait pris.?.
Allez tous à la Bastoche!Ca va tomber!
Cut-up comme en rève:C'est l'histoire d'une meuf qui croit rèver qu'elle enlève un mec qui sait écrire pour qu'il écrive ses mémoires quelle même recoit dans une langue verte marécage, jusqu'à ce qu'il la décapite avec sa plume à tête de pirate à la Non-prise de la Bastille....Ca me dépasse...
Au pire:Je délire grave et on me cut la tête;regardes ce jus vert qui coule de sa tchatch... Je retombe alors les pieds sur terre dans la déception fondamentale du telle quelle.
Au mieux:Je fronde sur Paris pas pris et, renversée, ma tête roule à leurs pieds de Lotus Bienveillant.
Gagnant-Gagnant?Comme le disait une goule qui voulait une France Bleue -layette.Putain !On l'a échappé Belle!

Écrit par : elise | mardi, 03 juillet 2007

Trippant-trippant, gris fauvette à ventre d'or.
Ce soir je raconte qu'en retraite bouddhiste, en camp de concentration, fleur de samâdhi, ce sont les fêtes de la faim qui tiennent tout, et les saintes syndiquées qui font signer aux poètes des pétitions de silence. J'ai avoué, j'ai avoué que je trouerai la première cervelle qui polluerait mon regard. Les chiens sont alors tombés sur les rentre-tard, les ermites ivrognes au détours des alambics du sous-bois. A une dame aquarelliste-reporter (je ne l'invente pas) je vais conter les fêtes de la faim en retraite bouddhiste.
Bientôt je poste un autre post, Elise, pour qu'on poursuive sur plus de place, avec un autre titre...

Écrit par : Patrick | mardi, 03 juillet 2007

Les commentaires sont fermés.