Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 novembre 2007

En coulisse : la servante de Sita

22:54 Publié dans Bali | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Le post "Etats d'âmes" m'a rappelé les mots de Nicolas Bouvier dans son récit de voyage, "le poisson scorpion". Il attend une femme qu'il aime passionnément et qui doit le rejoindre à Ceylan. Un jour, il reçoit une lettre de la belle. La lettre est un faire-part de mariage avec ces mots : «Désolée, ciao et bon voyage». S'en suit une longue descente aux enfers. Il sombre dans la dépression et la maladie. Bouvier écrira ces mots : "j'étais là ... pauvre petit lettreux baisé par les Tropiques".

En cas d'états d'âme vertigineux, c'est fréquent chez moi, je récite toujours quelques malas de "... Baisé par les tropique".

Au sujet du voyage, Bouvier dit ceci : «Le voyage ne vous apprendra rien si vous ne lui laissez pas aussi le droit de vous détruire. C’est une règle vieille comme le monde. Un voyage est comme un naufrage, et ceux dont le bateau n’a pas coulé ne sauront jamais rien de la mer. Le reste, c’est du patinage ou du tourisme».

Je me régale à lire ces post de Monsieur C. en attendant son prochain roman. Bon ok on peut toujours se refaire quelques tribulations avec l'étudiant Liu ou replonger dans le grisant Palais des nuages ... mais faudrait voir à ne pas nous laisser mijoter trop longtemps tout de même ! Bien entendu les traductions du subjuguant Dharma sont prioritaires. C'est aussi pour les générations futures ... alors total respect.

Écrit par : stéphane | mardi, 06 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.