Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 novembre 2007

Ogoh-ogoh de Sambahan


Il fallait reprendre son souffle après l'affreuse vision précédente des frères siamois en train de se croiser sorcièrement les lignes de la main : droites de monstres, droits de l'homme. Révaluation du yuan, dévaluation de l'âme. Pas d'âme : de l'entreprise. Pas de colère. Même pas de désespoir. Que l'éclair découpe le paysage !

21:14 Publié dans Bali | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Eeprendre son souffle? Il y a plutôt de quoi vous le couper!


Pourtant ca fait moins peur quand même que la copulation
du Sarcosaurus vulgaris et du T-Rex sinensis,

mais plus que les rugissements du Zakouski imprécateur.

Écrit par : Xavier | mardi, 27 novembre 2007

Embrasser le monstre
pas du bout des lèvres
mais d'un vrai baiser
le baiser des tropiques
la pelle des topiques !

embrasser le monstre...

Écrit par : steph | mardi, 27 novembre 2007

monstre de papier
tes dents cachent le palais
elles ne mordent
que le vieil homme.

Écrit par : Buzz l'eclair | mardi, 27 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.