Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 28 décembre 2007

Dans les Terrrasses du Ciel


C'est de là que je quitterai ce monde en corps d'arc-en-ciel !

Commentaires

> C'est de là que je quitterai ce monde en corps d'arc-en-ciel !

c'est tout le mal que nous te souhaitons. Mais tu ne nous avais pas
dit que tu étais un mahasiddha ? Permets nous de recueillir pieusement
tes reliques quand cela arrivera. Mais ne sois pas trop pressé quand même.

Écrit par : Shezang | samedi, 29 décembre 2007

Pas de reliques sinon, déjà, les poèmes de Hanshan.

Et, bien sûr, un petit tour par http://
hadip.wordpress.com/category/mud-volcano-lapindo/

Écrit par : Patrick | samedi, 29 décembre 2007

J'ai volé ça à je ne sais qui :


L’essentiel est de se faire singe de ses métamorphoses

- attendre de se transformer en nuage et passer l’éponge sur le tableau

grimper aux branches en chantant à tue-tête

et gazouiller oiseau et rugir tigre ou panthère

ou singer ou songer ce singe ou ce songe et ne rien faire

que brouter sa part de brumes paisiblement

le postérieur planté sur le paysage à sourire aux touristes

Écrit par : Patrick | dimanche, 30 décembre 2007

Ce sont des poèmes que tu as traduits mais non publiés ?

Écrit par : shezang | dimanche, 30 décembre 2007

Saveur Nicolas Bouvier...

Écrit par : Elise | dimanche, 30 décembre 2007

un singe gras comme un moine
du haut de l'arbre
montre son trouducteur
et lache un gros paix

Écrit par : Buzz l'eclair | dimanche, 30 décembre 2007

Holà Shezang !

Le Mangeur de brumes

est peut-être lisible.


Comment vas-tu ?

Écrit par : Patrick | dimanche, 30 décembre 2007

Hej Patrick,

apparemment Le mangeur de brumes est épuisé, et j'en suis bien marri.
Est-ce que tous les poèmes de Hanshan sont dedans, ou bien en gardes-tu
en réserve?

Je t'avais sans doute déjà interrogé au sujet d'un livre intitulé "Recueil de
la colline du Sud" (Nan shan) aux Deux Océans. Aucun rapport avec Hanshan ?
Pourtant ça n'est pas sans se ressembler semble-t-il.

Sinon tout va bien, j'ai la crève. Et toi? Tu n'as pas envie de tenter le bidule
"cyberpunk" dont t'a parlé le Pr K. ?

Écrit par : Shezang | lundi, 31 décembre 2007

Nanshan n'est pas Hanshan... Et dans les Hanshan, il y a celui du XIe siècle (le "mien") et un autre, du XVIe siècle, un célèbre maître chan. Le "han" ne s'écrit pas pareil non plus...

Pas de truc cyber pour l'instant : quelques effets positifs, apparemment, avec des cataplasmes ayurvédiques, et un programme de dix séances d'acupuncture + plantes chinoises : confiance.

Un peu de clarté revenue.

Soigne-toi bien, et bonne année !

Écrit par : Patrick | lundi, 31 décembre 2007

L'acupuncture me semble une très bonne idée, pourvu que le praticien soit excellent.
Mes meilleurs voeux t'accompagnent.

Écrit par : Shezang | lundi, 31 décembre 2007

Et les miens, si je puis, les suivent.

" De temps à autre j'ouvre un vieil écrit bouddhique,
Mais surtout on me voit grimper aux tours de pierre " Han Shan

:¬)

Écrit par : Véa | lundi, 31 décembre 2007

"C'est de là que je quitterai ce monde en corps d'arc-en-ciel !"...

Quitter ce qui n'existe pas
Voilà qui est folie
Demeurer avec ce qui existe
S'appelle "tautologie" !

Chers ami(e)s inconnu(e)s, je vous souhaite à tou(te)s - en substance - une très joyeuse et très insubstantielle année 2008 !

Écrit par : Luc | mercredi, 02 janvier 2008

Voilà qui est fort bien dit, Luc !

Meilleurs voeux à tous,
pour une année forcément insubstantielle
et agréablement substantielle (substanciée?) !

Écrit par : Patrick | mercredi, 02 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.