Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 28 décembre 2007

Dans les Terrrasses du Ciel


C'est de là que je quitterai ce monde en corps d'arc-en-ciel !

samedi, 22 décembre 2007

Le "Mani" en écriture balinaise

23:08 Publié dans Bali | Lien permanent | Commentaires (12)

Ronald dit : "Je ne suis pas mon corps."

Décérébré,
ça méditera hors-cervelle.

Si les penseurs pensaient,
ils devraient se calmer.

La mer n'est jamais si belle
que quand elle est plate,
ou déchaînée.

Ayant tout compris,
il était bête
et heureux.

On doit à Heidegger
la jolie question :
"Qu'en est-il de l'être de l'étant ?"

Tout semble souffler,
à l'ouest comme à l'est,
au sud comme au nord,
et même au centre,
au centre de tout,
vacuité de l'apparence,
apparences de la vacuité,
de vacuité, en vacuité --
tant d'apparences...

La rose reste sans pourquoi
et belle sans aucun pourquoi
rose pourtant rose qu'on aime
pour tout le bien qu'on pense d'elle

Si les penseurs se reposaient de la pensée,
ils penseraient mieux
en étant les dieux
de mondes
bien
meilleurs.

Puis vient l'instant de se taire,
l'un des plus doux.