Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 10 janvier 2008

Merci, dit le chien

21:54 Publié dans Bali | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Est-ce un chien automate qui aboie "merci" quand on dépose une offrande entre ses pattes ?

Écrit par : Luc | vendredi, 11 janvier 2008

Si tu lui offres des pralines
il s'en lèchera les babines
et tu entendras ses clochettes
tintînnâbuler...

Bijour patrick,Bijour Luc et bisour à toutes et tous !

La vue est apaisante .
Patrick, tes photos sont remarquables,n'as tu pas le projet de réaliser ,un jour,un album textes photos ?
J'ai reçu le Bugault ,il a le sens de l'image et de l'humour aussi, quel finesse !
Hachette,le diffuseur, traine des pieds pour d'Elis à taxila ,mais Ambîka est sur le coup...pareil pour le Bodhicaryâvatâra toujours pas distribué , enfin, l'essentiel c'est qu'ils arrivent un jour ...
je te souhaite le meilleur, une totale guérison !
Dis, dis, les arcs-en-ciel ne se recroquevillent pas ! Ils apparaissent, disparaissent ,apparaissent...
Je le sais ,j'en ai vu un double par ma fenêtre de l'Est ,aprés un bel orage parisien, je finissais une lecture du Choral de son Nom,une maha visionnette !
@+

Écrit par : Elise | samedi, 12 janvier 2008

T'es vraiment coole Elise, et je te salue.

Un secret protecteur dans une rue pleine de chiens menant une vie de chiens nourris d'offrandes portées régulièrement à des statues. Des ondes de forme & une esthétique pas toujours aseptisée qui décoche de forts palets symboliques.

En ce moment je n'aime que ceci :

spros pa nyer zhi zhi bstan pa
rdzogs pa'i sangs rgyas smra rnams kyi
dam pa de la phyag 'tshal lo

La paix de l'apaisement des complications conceptuelles...

Écrit par : Patrick | samedi, 12 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.