Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 12 mars 2008

Testament de Zurchungpa, art. 70


Fils, il y a cinq choses que tu ne trouveras pas :

Tu ne trouveras pas d'objets dehors.
Tu ne trouveras pas d'esprit dedans.
Tu ne trouveras pas de corps entre les deux.
Tu ne trouveras pas l'être ordinaire que tu ne voudrais plus être.
Tu ne trouveras pas le bouddha que tu voudrais être.


D'après Dilgo Khyentsé Rinpoché, Zurchungpa's Testament, trad. Padmakara Translation Group, Ithaca (USA), Snow Lion, 2006, p. 308.

23:34 Publié dans Bouddheries | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : questions

Commentaires

Et je ne trouverais pas non plus le "père" qui prétend me le dire.

Écrit par : herve | mercredi, 12 mars 2008

Artifice littéraire. Testament. Mots. Mots pour taire. Attention à la quête du père, au meurtre du père, aux idées sur le père, fils !

Écrit par : Patrick | jeudi, 13 mars 2008

13 mars : anniversaire de mon père, de mon père mort le 13 juin 1969, fils...

Écrit par : Patrick | jeudi, 13 mars 2008

Euh, RV, voulais-tu dire "trouveRAI" ou, vraiment, "trouveRAIS" ?

Écrit par : Patrick | jeudi, 13 mars 2008

Emaho

Écrit par : Xavier | jeudi, 13 mars 2008

Dans la série "fils", j'ai mémorisé ,de coeur ,ces mots, comme un conseil de grand-père,ou un geste de grand-mère :

"Ecoute , fils, quelles que soient tes pensées,
elles ne t'asservissent ni ne te libèrent.
Repose-toi donc, en laissant ton esprit tel quel
,sans te laisser distraire ni rien corriger. "

Aujourd'hui , c'est l'anniversaire de ma mère, née le 13 mars 46 ,si j'me souviens bien. Bonne anniversaire maman ,paix aux morts et
FREE TIBET !

Salutations !

Écrit par : Elise | jeudi, 13 mars 2008

Au risque de me répéter: extraordinaire, ce #70 de Zurchungpa.
Comme je n'avais jamais entendu parler de Zurchungpa auparavant (thukje che Patrick), j'ai cherché un peu dans le mayajala, je veux dire le world wide web of illusion, et voici quelques fruits de ma pêche:
http://undumbara.spaces.live.com/blog/cns!20DD6967FBE0422F!376.entry
(une anecdote sur Zurchungpa: "Anyone who kills one like Zurchungpa, who harbours perverse opinions and leads everyone astray, will certainly attain buddhahood!")
En dérivant pas mal, je suis tombé sur cet article de notre ami de la "Vache Cosmique":
http://shivaisme-du-cachemire.skynetblogs.be/post/4621782/archeologie-de-la-perfection
Je ne sais pas ce que vaut cette notion de "Dzogchen ancien", mais cela me semble pas dénué de rapport avec l'esprit un peu Ch'an/Zen que je crois déceler dans cette citation de Zurchungpa. Pardonnez moi si je dis n'importe quoi.
Le site earlytibet.com aussi contient des articles intéressants:
http://earlytibet.com/2008/01/24/early-dzogchen-iii/

Écrit par : Xavier | jeudi, 13 mars 2008

toujours un voyage ici... et toujours trop pressée! ce qui n'est pas très indiqué pour le calme intérieur!
bon, je reviendrai lire les liens

Écrit par : neige | jeudi, 13 mars 2008

@ Xavier : sans pousser à la consommation, tu devrais te procurer le "Testament" de Z. Je suis censé le traduire de l'anglais en français à la saint Glinglin...

@ Salut Elise ! Est-ce que tu es infirmière ? Question idiote, peut-être, mais question... Oui, que les namtok sont le dharmakâya --- oh, langueur !

@ Neige : à l'aise ! Rien d'obligatoire ici...

Écrit par : Patrick | jeudi, 13 mars 2008

C'était bien mon intention, Patrick, et j'espère que la St Glinglin n'est pas loin.
C'est de la bonne conso de toutes façons, et puis il parait qu'on accumule des mérites en achetant des livres dharmiques, même si on n'y comprend rien, alors...

Écrit par : Xavier | jeudi, 13 mars 2008

Gloups, j'ai oublié une exclamation :

"...elles ne t'asservissent ni ne te libèrent.
Quelle merveille ! Repose toi donc..."

Salut Patrick ! heu ,non pas zinfirmière, même un peu épave ce soir...§:-)

Moi aussi je souhaite avant la St glinglin, parce que je ne comprend pas l'anglais .

Anjali !

Écrit par : Elise | vendredi, 14 mars 2008

"Discours de la servitude volontaire " de La Boetie

le tyran Arkoz refile des croquettes au peuple pour en faire des moutons dociles

Écrit par : Buzz l'eclair | vendredi, 14 mars 2008

"On produit les mêmes endorphines en riant qu'en méditant."

Écrit par : Patrick | vendredi, 14 mars 2008

Les commentaires sont fermés.