Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 07 mars 2008

NYEPI



D'après I Wayan Juniartha & d'autres + ou - anonymes, pour le JP, Denpasar, 060308

Les gamins apportent une dernière touche aux ogoh-ogoh (effigies de papier mâché représentant les mauvais esprits).

Les penseurs les plus critiques de l'île s'interrogent sur le bien-fondé tout ce bruit qui risque d'éclipser le silence du Jour du Silence...

"L'hindouisme balinais est une religion pittoresque où chaque rite est une performance symbolique riche de sens multiples dont l'intrigue est parfaitement conçue pour aboutir à un puissant acmé généralement cathartique..."
Ainsi parle I Ketut Sumarta, le rédacteur en chef de la revue Sarad.

Tout ce qui précède Nyepi doit conduire à sunia (le vide) : mot sanskrit (shûnya) que les philosophes balinais invoquent pour décrire l'état le plus parfait de la réalisation spirituelle.

* Nyoman Sugi Lanus de préciser :
"Ce vide n'est pas la cessation de la vie mais l'émergence d'une vie nouvelle, la vie libre de tous les attachements vulgaires."

* La catharsis commence par la fête de Melasti : procession jusqu'à l'océan, lac ou source.
Les fidèles escortent les statues des temples (pratima) et d'autres objets sacrés.

* L'eau est la manifestation physique de Vishnu (Wisnu) : elle déborde de vertus purificatrices.

* Sumarta et Sugi s'élèvent contre l'idée fort répandue que la fêt de Melasti consiste à purifier les statues...
En fait, expliquent-ils, ce sont les fidèles qui se purifient corps et esprit sous l'oeil des divinités.

* "La purification a lieu quand la vie physique et spirituelle se baigne dans le pouvoir émergent des êtres spirituels de l'île, de la mer et de l'air."

* Le 2ème acte a lieu à l'occasion du grand sacrifice Tawur Agung (ou Tawur Kesanga, avec caru, sacrifice sanglant en offrande aux esprits), à midi la veille de Nyepi.
A tous les carrefours et dans les jardins publics de l'île tout entière.
Pour apaiser les infatigables forces de la nature : vent, feu, terre et eau.
Ce qu'on appelle les Bhuta Kala, les "mauvais esprits". Littéralement "les temps passés"...

* L'homme répand le déséquilibre dans la nature en y prélevant ce qui lui convient.
Le Tawur Agung rétablit l'équilibre rompu par l'offrande sacrificielle.

* Le 3e acte est la simulation du chaos pendant la nuit qui précède Nyepi : le Ngrupuk ou Pengrupukan : c'est depuis le milieu des années 80 que les jeunes ont pris l'habitude de promener leurs monstrueux ogoh-ogoh avant de les brûler aux carrefours.

* Sugi explique :
"Purification du monde extérieur et ultime combat entre l'homme et les divers personnages et démons émotionnels qui hantent son existence : les démons intérieurs à son corps-esprit."

* Ce 3ème acte est donc double :

1. Purification de l'univers (extérieur) et
2. bataille contre les démons intérieurs.

* Une fois ces deux choses accomplies, le dévôt peut accéder au Vide de la "célébration du Silence" (sunia penyepian) ---

* Donc :

1. Melasti : Purification du corps et de l'esprit avec l'eau de Sanghyang Widhi-Wisnu ;
2. Pecaruan : Panca Sata (petit), Panca Sanak (moyen) & Tawur Agung (grand) : Remboursement des dettes karmiques envers la Nature et les éléments (bhuta kala) ; rituel de type Bhuta yadnya -- offrande d'ayam berumbun (coq bariolé) avec tetabuhan (arak/tuak, ou alcools de palme et de riz) à Sang Buta Raja, Buta Kala et Batara Kala...
3. Ngrupuk-1 : Purification du monde extérieur [en effrayant les démons avec des démons complices encore plus effrayants, les ogoh2 ?] ;
4. Ngrupuk-2 : Victoire contre les démons intérieurs...

[--> possibilité d'entrevoir, en célébrant le Silence, ce que recèle le mystère de la Vacuité.]

*** Le jour de Nyepi :
L'île (dont l'aéroport Ngurah Rai) sera fermée du 7 mars à 6 h du matin au 8 mars, à la même heure.

* Ce jour-là, pada panglong ping 15, atau tilem Kesanga, 90% des 3,5 millions d'habitants de l'île pratiqueront ce qui suit :

--- Yoga Semadi (méditation)
--- Catur Berata Penyepian (les 4 voeux, ssk. vrata, de la célébration du silence) :
1. Amati Geni (pas de feu ni de lumière -- geni = agni)
2. Amati Karya (pas de travail)
3. Amati Lelanguan (pas de loisir)
4. Amati Lelungan (pas sortir de chez soi)
--- Dharma Shanti

* Les visiteurs indonésiens et étrangers sont aimablement priés de rester dans leurs hôtels etc. : l'île sera placée sous la surveillance des pecalang (agents de sécurité traditionnels, service d'ordre des cérémonies religieuses...) en charge de faire respecter la règle toute simple...

* Le lendemain de Nyepi (appelé Ngembak Geni, "retour du feu?"), l'année nouvelle (selon le calendrier Saka, 1930) peut commencer pour l'être renouvelé. On se réunit encore un peu pour se demander pardon (comme les musulmans le jour de l'Idul Fitri : mohon maaf lahir dan bathin) et poursuivre certains rituels...

21:50 Publié dans Bali | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dieux

Bonne année Saka 1930 !



Si le mal qui me torture la tête
devait ne jamais cesser
je deviendrais fou peut-être

quatrième bonne et belle séance
d'acupuncture à Montpellier
et je souffre toujours autant

je me plains moins que je n'ai mal
je ne me plaindrai pas
je souffrirai
en continuant de me détruire
malgré moi
avec le moins de médicaments possible

et avec le sourire

00:01 Publié dans Bali | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : voeux

mardi, 04 mars 2008

Melasti : trois jours avant le Silence de Nyepi

1869803395.jpg
1130892901.jpg
1095433433.jpg
Deux photos de Ngakan Nyoman Maesa Yuda & une de Dharma Putra : merci à eux !

23:06 Publié dans Bali | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dieux