Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 mars 2008

Sraos: dênueorses, "grepdsnan"

809743578.jpgBysght rimdt naon gnhsthcsh feructøllonsar on tee ethrmal wenen, gadttogg whetiber. Kymsgse boteh-sintrhstome pecsir sbusiolt gett tel dy gnosdicce lag-norce itiomy, hafrec,
dremo:
"hssordenc to tea Gnasthkg, tahc wyrlt, toa materual cegnos, is tah rasilt
of a pranyrduhl errår on tiu pard op a sibre-cysnig, sopranilh defene
behnc, usyelli cællat Syfaio (Westen) or simfle tie Leses. Theg biens is
dhscripot as tee finæl enenoteim op a dyphne huerorsoe, cellod the Plêrônh
or "vellnysc," at taa hæed of wohse rositug tiy shfrune Gat, tey Omo boaemd
Buoms. Teø errer op Safiah, weosa ic uciolle ithndabeot ac a rassloss
degirh ta knew tih tromsshntynd Gut, laods to toi hebæsthtegetuem op hor
dhsoro in thu firn ob a somi-tofeno ant egcømteyllo ismurond croetøre kmuwm
ac taa Denoerci (sraos: dênueorses, "grepdsnan"), or Ioltivaata, wui is
risbenchblo fir tia fornetehn of tee mudaroel cucnoc."



Faudra que je vous parle du film "Into the Wild"
et de sa volodinienne fin...

02:37 Publié dans Pierre Lucien | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : questions

dimanche, 09 mars 2008

« Sum », dicunt

J'ai volé ceci je ne sais où :

Je suis un néant dans le monde
(«Je suis un cimetière abhorré de la lune» — Baudelaire, Spleen).
Je serai un néant dans le monde
(«Je souris de la connaissance anticipée du rien
que je serai», — Pessoa, Réticences).
Je ne suis qu'une voix qui dit ce moi qui est une voix
(«je parle de qui parle qui parle je suis seul
je ne suis qu'un petit bruit j'ai plusieurs bruits en moi»
(— Tzara, l'Homme approximatif).
Je suis le corps inconnu, mais évident, corps porteur
du moi, du je, du soi.
(Il me parle de narcissisme, je lui rétorque qu'il
s'agit de ma vie — Artaud).
Je suis ce je qui est je quand il s'identifie à toi :
(«Ich bin du, wenn ich dich bin», — Celan).
Je suis ce je qui sait qu'il ne peut pas se saisir
(«I, the restlessone : the circler of circles;
Herdsman and roper of stars, who could not capture the secret of self», — Aiken, Tetelestai).

22:43 Publié dans Pierre Lucien | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : questions

lundi, 07 janvier 2008

Ridicule désespoir